Commission scolaire de Montréal

Psychoéducatrices ou psychoéducateurs

Que vous soyez en voie de devenir psychoéducatrice ou psychoéducateur ou déjà en pratique, avez-vous envisagé le milieu scolaire pour exercer votre profession ?

La Commission scolaire de Montréal (CSDM) recherche des psychoéducatrices et des psychoéducateurs pour occuper des postes à temps plein et à temps partiel.

La CSDM est la plus grande commission scolaire du Québec. Elle couvre huit arrondissements de la ville de Montréal ainsi que la ville de Westmount. Plus de 110 000 élèves jeunes et adultes fréquentent la CSDM dans l’un de ses 190 établissements. La CSDM offre des milieux éducatifs inclusifs qui tiennent compte de la diversité des apprenants montréalais, sur les plans culturel, linguistique et socioéconomique.

Être psychoéducatrice ou psychoéducateur à la CSDM, c’est avoir :

Des avantages de développement professionnel 

  • Participer à des rencontres mensuelles de concertation entre psychoéducatrices et psychoéducateurs permettant le développement professionnel et la création de liens interpersonnels.
  • Recevoir un accompagnement offert par un service de mentorat.
  • Pouvoir travailler auprès de différentes clientèles.
  • Travailler au sein d’une équipe interdisciplinaire où le partage d’expertise est valorisé.
  • Avoir l’opportunité de participer à différents comités et de faire valoir ses compétences.
  • Exercer une autonomie professionnelle dans ses actions
  • Avoir accès à une banque de tests et un centre de documentation.
  • Avoir des conditions favorisant le perfectionnement.

Des avantages sociaux et personnels 

  • Salaire et avantages enviables :
    • Jusqu’à 82 585 $ par année selon l’expérience et les qualifications
    • Fonds de pension public très intéressant
    • Assurances collectives
    • Remboursement de la cotisation à l’Ordre professionnel sous certaines conditions
  • Rabais pour les employés (activités physiques, transport, téléphonie, lunetterie, informatique, lecture, etc.)
  • Lieux de travail et affectations adaptés à vos besoins
  • Conciliation travail-famille facilitée :
    • Journées de maladies et pour affaires personnelles
    • Jusqu’à six semaines de vacances après une année ou au prorata du nombre de journées travaillées

Rôle du psychoéducateur et de la psychoéducatrice en milieu scolaire

À la CSDM, la psychoéducatrice ou le psychoéducateur travaille au sein d’une équipe-école dynamique et dévouée, il ou elle dépiste, aide, accompagne et évalue des élèves qui présentent ou qui sont susceptibles de présenter des difficultés d’adaptation. Il ou elle détermine un plan d’intervention psychoéducative et assure sa mise en œuvre, dans le but de réunir les conditions favorables à l’adaptation optimale de l’élève, au rétablissement et au développement de ses capacités adaptatives et de son autonomie, en interaction avec son environnement. Il ou elle assume un rôle conseil et de soutien auprès des intervenantes et des intervenants scolaires et des parents.

Lieux de travail et affectations adaptés à vos besoins

Lieux de travail possibles :

Qualification requise

  • Être membre de l’Ordre des psychoéducateurs et psychoéducatrices du Québec ou être en voie de le devenir (maîtrise en psychoéducation en cours)

Pour postuler

Toute personne qui désire poser sa candidature doit le faire en faisant parvenir les documents suivants par courriel :

  • Lettre de présentation
  • Curriculum vitae
  • Preuve d’adhésion à l’Ordre des psychoéducateurs et psychoéducatrices du Québec

Courriel :  non-enseignant@csdm.qc.ca

La CSDM remercie les candidates et candidats de leur intérêt. Cependant, nous communiquons seulement avec les personnes retenues pour une entrevue.

La CSDM s’est dotée d’un Programme d’accès à l’égalité en emploi et invite les femmes, les membres des minorités visibles, les membres des minorités ethniques, les Autochtones et les personnes handicapées à présenter leur candidature. Les personnes handicapées qui le désirent peuvent recevoir de l’assistance pour le processus de présélection et de sélection.

Le personnel de la CSDM est soumis à la Loi sur la laïcité de l’État.  Cette Loi prévoit, entre autres choses, l’obligation pour l’ensemble du personnel de la CSDM, d’exercer ses fonctions à visage découvert. Pour en connaître plus sur cette Loi : Loi sur la laïcité de l’État.

Pour en savoir davantage sur la CSDM, consultez notre site Web.