Commission scolaire de Montréal

Inauguration de la cour de l’école Marie-de-l’Incarnation

26 novembre, 2019

La présidente de la Commission scolaire de Montréal (CSDM), Catherine Harel Bourdon, est fière d’inaugurer aujourd’hui la nouvelle cour de l’école primaire Marie-de-l’Incarnation dans le quartier Sud-Ouest.

Plusieurs particularités innovantes caractérisent la nouvelle cour. L’ajout de végétation apporte plus de tranquillité, d’ombrage et de fraicheur dans la cour. Un abri prévoit l’espace pour la tenue d’une classe extérieure.

L’ajout d’un plateau sportif extérieur pour le soccer et le basketball pour inciter à l’activité physique des jeunes de l’école et du quartier. Le module de jeu d’hébertisme est axé sur le développement moteur des enfants. Celui-ci a été réalisé en partenariat avec KPH Turcot.

La configuration donnant sur la rue de l’Église permet un corridor de circulation plus sécuritaire et intègre l’école dans son milieu urbain.

« Nous avons plusieurs projets de cours d’école qui ont tous une orientation commune : offrir à nos élèves un environnement scolaire qui donne envie de jouer à l’extérieur. À ce titre, la nouvelle cour de Marie-de-l’Incarnation regroupe plusieurs idées innovatrices. Le résultat est emballant et c’est loin d’être un hasard.   Il est issu d’un processus créatif auquel a contribué un grand nombre d’intervenants », souligne Mme Harel Bourdon.

« C’est un exploit, la réalisation de cette cour. C’est d’abord et avant tout la réussite de parents qui se sont mobilisés et qui n’ont pas lâché tant qu’ils ne l’ont pas eue, leur cour! S’il y a une école qui mérite toute notre attention et tous nos bons soins, c’est bien Marie-de-l’Incarnation: située en milieu très défavorisé, sous une autoroute en reconstruction, dans un bâtiment où tout était à refaire, elle a eu plus que son lot de bruit et de poussière, ces dernières années. Le pire est probablement derrière nous, et le meilleur, devant : une école remise en état et qui jouira d’une cour magnifique dont pourront profiter tous les résidents du secteur. Bravo aux parents, à l’équipe-école et à la direction qui ont mis temps, énergie et patience infinie dans la réalisation de ce projet ! », mentionne Violaine Cousineau, commissaire scolaire du quartier Sud-Ouest.

Investissement de 4 M$

Le projet a été réalisé en sept mois et a nécessité un investissement de 4 M$. Cet aménagement a été rendu possible grâce à la collaboration de partenaires de divers horizons, dont la Ville de Montréal et l’arrondissement du Sud-Ouest ainsi que KPH Turcot pour un module de jeu.

L’ensemble des travaux ne s’est pas limité à l’aménagement de la cour, mais également à l’imperméabilisation des fondations de l’école et à l’installation d’un bassin de rétention des eaux pluviales.

Du côté de l’aménagement paysager, l’organisme Soverdi a participé à la plantation des végétaux, conifères et arbres, ajoutant ainsi un volet communautaire au projet. Des matériaux « vivants » ont été utilisés pour recouvrir les sols à certains endroits : ce couvre-sol contient un mélange de graines indigènes permettant aux plantes de pousser plus facilement dans ces conditions particulières du site.

Rappelons qu’avec ses 191 établissements et près de 17 000 employés, la Commission scolaire de Montréal est le plus grand réseau d’écoles publiques du Québec. Entre autres responsabilités, elle organise les services éducatifs pour 113 000 élèves, elle gère les ressources humaines, financières et matérielles, elle coordonne le transport scolaire, les services de garde et les relations avec la communauté.