Commission scolaire de Montréal

La CSDM en faveur d’un centre-ville dynamique, pluriculturel et inclusif

10 novembre, 2016

Strategie-centre-ville-photo

Dans le cadre des consultations publiques organisées par l’Office de consultation publique de Montréal portant sur la Stratégie centre-ville, la Commission scolaire de Montréal (CSDM) présente 21 recommandations dans son mémoire pour un centre-ville dynamique, pluriculturel et inclusif.

Pour la CSDM, vivre et grandir à Montréal signifie d’assurer l’égalité des chances pour tous les élèves peu importe leur milieu. La contribution de la CSDM est de rendre ses écoles accessibles pour des activités culturelles, sportives et scientifiques, en  partenariat avec la Ville de Montréal et des organismes. « Toutefois, il est primordial de revoir l’entente-cadre signée il y 30 ans avec la Ville de Montréal  afin que les services offerts aux élèves soient optimisés », affirme Stéphanie Bellenger-Heng, commissaire scolaire de Ville-Marie.

L’aménagement du centre-ville pour des familles et élèves signifie pour la CSDM des déplacements en toute sécurité aux abords des écoles. « La valorisation des transports actifs, l’accessibilité  aux transports collectifs, l’élargissement des trottoirs, la sécurité les passages piétonniers, est un enjeu de taille qui visent entre autres par l’apaisement de la circulation devenue cauchemardesque »,  selon Mme Bellenger-Heng.

La CSDM salue les efforts de la Ville de Montréal pour faire place aux familles qui y résident et pour inviter d’autres familles à y résider cependant pour atteindre cet objectif de voir Montréal habitée par des familles, la stratégie centre-ville fait mention des projets résidentiels, mais pour la CSDM la ville doit inclure des aménagements pour des nouvelles écoles au centre-ville en amont « La CSDM selon les chiffres du ministère de l’Éducation prévoit une croissance de 48 % d’augmentation d’élèves d’ici 5 ans dans le seul secteur de Peter McGill, rappelle Mme Belanger-Heng»

Le défi pour la réussite des élèves la CSDM dont la présence simultanée de mixité sociale et de vulnérabilité des élèves provenant de milieux défavorisés est de créer entre les écoles de quartier, les acteurs des milieux institutionnels comme la santé, le secteur municipal, le milieu communautaire une école ouverte sur son milieu et inclusive.

Rappelons qu’avec ses 191 établissements et près de 15 000 employés, la Commission scolaire de Montréal est le plus grand réseau d’écoles publiques du Québec. Entre autres responsabilités, elle organise les services éducatifs pour 112 000 élèves, elle gère les ressources humaines, financières et matérielles, elle coordonne le transport scolaire, les services de garde et les relations avec la communauté.