Commission scolaire de Montréal
  • Mise à jour COVID-19
    14 mai 2020

    Préscolaire, primaire et secondaire : fermeture jusqu’à la rentrée 2020-2021. Le suivi pédagogique à distance se poursuit par les équipes-écoles et les trousses pédagogiques hebdomadaires, le site ecoleouverte.ca et Télé-Québec en classe demeurent disponibles.

    Écoles spécialisées : certains établissements scolarisant des clientèles qui ne peuvent demeurer seules à la maison sans supervision ouvriront leurs portes à partir du 1er juin, sous certaines conditions.

    Formation générale des adultes et formation professionnelle : reprise des apprentissages, principalement à distance, à partir du 25 mai.

    Pour plus de détails, consultez notre section Coronavirus (COVID-19).

    Merci de votre compréhension.

Scolariser les enfants sans-papiers

27 août, 2014

La CSDM se préoccupe de la scolarisation des enfants de familles en situation d’immigration précaire. Notre mission est d’instruire, de socialiser et de qualifier chaque enfant qui habite le territoire de la CSDM. Nous croyons que les enfants ont droit à l’éducation, peu importe le statut de leurs parents. De plus, ne pas permettre à un enfant de fréquenter l’école pourrait signifier un coût social important en bout de ligne. Ce qui va à l’encontre d’une intégration réussie et rapide.

Nous comprenons la situation des personnes en situation d’immigration précaire. C’est pourquoi la CSDM est déjà membre d’un comité de travail* sur les enjeux concernant l’accès à l’éducation au Québec pour tous les enfants immigrants. Ce comité réunit une quinzaine de représentants de divers horizons et est présidé par la Dre Cécile Rousseau, directrice scientifique du Centre de santé et de services sociaux, centre affilié universitaire de la Montagne et professeure titulaire au Département de psychiatrie de l’Université McGill, et qui réunit une quinzaine de représentants de divers horizons.

* Le comité de travail réuni une quinzaine de représentants de divers horizons, dont l’Alliance des communautés culturelles pour l’égalité dans la santé et les services sociaux, le Bureau international des droits des enfants, le Centre d’aide aux familles latino-américaines, le Centre des travailleurs et des travailleuses immigrants, le Centre jeunesse de Montréal – Institut universitaire, les Centres de la jeunesse et de la famille de Batshaw, le Centre local de services communautaires de Parc-Extension, la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse, certaines commissions scolaires de la grande région métropolitaine (Commission scolaire de Montréal; Commission scolaire Marguerite-Bourgeoys; Commission scolaire de la Pointe-de-l’Ile; Commission scolaire Lester B. Pearson; Commission scolaire de Laval), l’Hôpital de Montréal pour enfants, la Mission communautaire de Montréal, Solidarité sans Frontières, la Table de concertation des organismes au service des personnes réfugiées et immigrantes, des chercheurs de l’Université McGill (Division of Social and Transcultural Psychiatry et School of Social work) et de l’UQAM (Département de communication sociale et publique).