Commission scolaire de Montréal
  • Mise à jour COVID-19
    14 mai 2020

    Préscolaire, primaire et secondaire : fermeture jusqu’à la rentrée 2020-2021. Le suivi pédagogique à distance se poursuit par les équipes-écoles et les trousses pédagogiques hebdomadaires, le site ecoleouverte.ca et Télé-Québec en classe demeurent disponibles.

    Écoles spécialisées : certains établissements scolarisant des clientèles qui ne peuvent demeurer seules à la maison sans supervision ouvriront leurs portes à partir du 1er juin, sous certaines conditions.

    Formation générale des adultes et formation professionnelle : reprise des apprentissages, principalement à distance, à partir du 25 mai.

    Pour plus de détails, consultez notre section Coronavirus (COVID-19).

    Merci de votre compréhension.

Un honneur pour le centre Pauline-Julien

17 septembre, 2018

Premier centre d’éducation des adultes à se joindre au Réseau des Écoles associées de l’UNESCO

Mme Faten Philippe, directrice du Centre, accompagnée d’une élève, remet à la présidente de la CSDM, Mme Catherine Harel Bourdon, le texte et le ruban orange lui demandant d’intégrer le 21 mai dans le calendrier institutionnel, afin de souligner, à l’instar de l’UNESCO, la Journée mondiale de la diversité culturelle pour le dialogue et le développement.

Le centre Pauline-Julien de la Commission scolaire de Montréal (CSDM) célèbre aujourd’hui son entrée au sein du Réseau des Écoles associées de l’UNESCO. Il s’agit du tout premier établissement d’éducation des adultes à se joindre à ce réseau mondial, qui compte quelque 10 000 établissements scolaires répartis dans 180 pays.

« Au Québec, vingt écoles font partie de ce réseau, mais un seul centre pour les adultes, nous ! Et la francisation est au cœur de notre mission. Nous en sommes très fiers. », explique Faten Philippe, directrice du centre et instigatrice du projet.

« Cela fait vingt ans que Pauline Julien nous a quittés, une grande artiste, et aussi, une amoureuse de la langue française. Je crois qu’elle serait heureuse de voir son nom associé à la cause de l’UNESCO », souligne la présidente de la Commission scolaire de Montréal, Catherine Harel Bourdon.

Les idéaux des Nations Unies

Les Écoles associées travaillent à mieux préparer les élèves à relever les défis d’un monde de plus en plus complexe. Elles s’engagent également à promouvoir les idéaux de l’UNESCO : faire connaître le rôle des Nations Unies, les droits de la personne, la démocratie et le respect, les apprentissages interculturels, l’éducation au développement durable.

Pour se qualifier, l’établissement scolaire a dû présenter un dossier bien étoffé. Situé en plein quartier multiethnique de Côte-des-Neiges, le centre Pauline-Julien est un milieu de vie agréable où des personnes immigrantes apprennent le français avec d’autres adultes issus de divers pays. Le centre applique le « vivre ensemble » dans toutes ses dimensions humaines, sociales et environnementales.

Rappelons qu’avec ses 191 établissements et près de 17 000 employés, la Commission scolaire de Montréal est le plus grand réseau d’écoles publiques du Québec. Entre autres responsabilités, elle organise les services éducatifs pour 113 000 élèves, elle gère les ressources humaines, financières et matérielles, elle coordonne le transport scolaire, les services de garde et les relations avec la communauté.