Commission scolaire de Montréal

Ahuntsic-Est–Saint-Michel : Mohamed Maazami

Mohamed-Maazami

Mohamed Maazami
Commissaire Saint-Sulpice—Saint-Michel-Nord (MÉMO)

  • Membre du comité de vigie sur l’admission
  • Membre du comité de travail sur la sécurité

Courriel :  maazami.m@csdm.qc.ca
Téléphone : 514 596-7790

Mohamed Maazami est père de six enfants. Trois d’entre eux fréquentent l’université, un le cégep, et deux le secondaire. Tous ont étudié à l’école publique, à la CSDM. Après ses études universitaires en France, il a occupé deux postes, un comme responsable de centre de calcul et de statistiques, l’autre comme chef de service informatique. Il a également enseigné dans deux écoles et accompagné des jeunes dans leurs recherches d’emploi.

Mohamed Maazami habite le cœur du  quartier Saint-Michel depuis vingt-cinq ans. C’est un quartier dont il est fier vu sa diversité culturelle et son ouverture sur d’autres quartiers. Il a œuvré pendant vingt ans auprès des écoles primaires et secondaires, ainsi que des organismes communautaires de Saint-Michel. Président du conseil d’établissement de l’école primaire Montcalm, de l’école secondaire Académie De Roberval et de la polyvalente Louis-Joseph-Papineau et membre du conseil d’établissement de l’école Fernand-Seguin, M. Maazami préside également le conseil d’administration de la joujouthèque Saint-Michel, un organisme qui accompagne les familles d’enfants de zéro à cinq ans. Il est administrateur de l’organisme la Maison de la famille et du centre de la petite enfance Le Camélia et il siège au conseil d’administration de Vivre Saint-Michel en Santé (VSMS), une table de concertation multisectorielle et multiréseaux.

En 2011, M. Maazami a fondé l’organisme le Phare de l’espoir qui a pour mission de favoriser la persévérance scolaire et de lutter contre le décrochage et l’abandon scolaire. Le tutorat et l’aide aux devoirs sont les services que l’organisme offre aux jeunes du primaire et du secondaire.

Son objectif en tant que commissaire est de mettre les parents au premier plan dans la réussite de leurs enfants, car ils en sont les vrais éducateurs, de redonner à l’école publique son image perdue dans la vague du secteur privé, de réunir autour de la même table toutes les écoles du même quartier pour mettre en œuvre un plan d’action qui renforcera l’estime de soi des jeunes élèves, de bâtir une politique de partenariat avec les organismes et institutions pour accompagner les enfants en difficulté scolaire, d’augmenter l’activité physique, pour que les jeunes soient en bonne santé physique et mentale, d’occuper les jeunes par des activités disciplinaires et éducatives pour qu’ils aient confiance en leurs capacités, d’enraciner dans l’esprit de nos jeunes des valeurs humaines et morales. Il souhaite que les jeunes de Saint-Michel réussissent leur parcours scolaire.