Commission scolaire de Montréal

Labs Éphémères : un projet de créativité et de verdissement

30 avril, 2018

La Commission scolaire de Montréal (CSDM) annonce une nouvelle initiative où la créativité des élèves sera mise à contribution grâce au projet des Labs Éphémères dans les écoles qui recevront les nouvelles unités modulaires.

D’ici la prochaine rentrée scolaire, 91 classes modulaires, 12 locaux polyvalents et 4 blocs sanitaires seront installés dans la cour de certaines écoles afin de répondre au besoin d’espace. Ces installations temporaires s’intégreront dans le paysage architectural en y ajoutant des murales et du verdissement.

« Pour nous, il est important que les élèves fréquentent des écoles accueillantes et dynamiques. Cette participation aux Labs Éphémères leur permettra de s’approprier leur milieu de vie par la créativité. Ils pourront réaliser des murales extérieures installées sur les modulaires et travailler à des projets de verdissement en collaboration avec notre École des métiers de l’horticulture, notre École des métiers de la construction et divers partenaires », explique Catherine Harel Bourdon, présidente de la CSDM.

La CSDM investira 200 000 $ pour ces projets de verdissement et de murales répartis dans 19 écoles des quartiers montréalais.

« C’est avec beaucoup d’enthousiasme que nous accueillons l’intention de la CSDM de donner suite à nos demandes d’aménager des classes modulaires qui répondent mieux aux désirs des parents et des enfants de Rosemont-La Petite-Patrie. Nous sommes d’avis que ce type de bâtiment doit pouvoir bien s’intégrer au milieu de vie où il sera installé. Dans le cas présent, comme il s’agit de cours d’école, nous croyons qu’ils doivent servir à rehausser l’esthétique des lieux et jouer un rôle d’éléments ludiques pour les enfants. Je salue l’ouverture et la collaboration de la CSDM dans ce dossier important pour notre communauté », a ajouté François Croteau, maire de Rosemont-La Petite-Patrie.

Rappelons qu’avec ses 191 établissements et près de 17 000 employés, la Commission scolaire de Montréal est le plus grand réseau d’écoles publiques du Québec. Entre autres responsabilités, elle organise les  services éducatifs pour 113 000 élèves, elle gère les ressources humaines, financières et matérielles, elle coordonne le transport scolaire, les services de garde et les relations avec la communauté.