Commission scolaire de Montréal

Légalisation de la marijuana: l’importance de la prévention

2 juin, 2017

La CSDM s’interroge sur les modalités qui encadreront la légalisation de la marijuana et interpelle le gouvernement du Québec sur les mesures qui devront être mises en place pour faire de la prévention et baliser les lieux de vente qui pourraient se trouver à proximité des écoles.

Selon des études, 31 % des 15-17 ans fument de la marijuana et au Québec, 41 % des 18-24 ans. Les experts affirment que la consommation de marijuana nuit aux apprentissages et à la motivation des élèves.

Légale ou non, la marijuana demeure une drogue. En 1998, la CSDM a adopté une Politique concernant l’usage non médical des drogues. La Commission scolaire travaille déjà avec son personnel et ses partenaires en matière de prévention, dont le CIUSSS, le Centre de réadaptation en dépendance de Montréal, le Centre québécois de lutte aux dépendances et Cumulus. La CSDM et ses partenaires misent sur une démarche inclusive où les interventions se font à l’école. L’objectif commun demeure de favoriser et soutenir la réussite scolaire.

Financer la prévention

La légalisation de la marijuana amènera de nouveaux revenus pour les gouvernements, entre 3 et 10 milliards de dollars à l’échelle canadienne. C’est pourquoi un pourcentage des revenus doit être consacré à la prévention pour informer, prévenir, éduquer et soutenir.

En plus d’une campagne sociétale avec des messages pertinents, un soutien financier adéquat doit être assuré aux organismes qui œuvrent à la prévention et au traitement des dépendances.