Commission scolaire de Montréal

Une approche écoresponsable pour nos cafétérias

3 septembre, 2019

Toujours dans le but de réduire son empreinte écologique et d’améliorer ses pratiques, la Commission scolaire de Montréal (CSDM) a analysé les différents types de vaisselle pouvant être utilisés dans ses 34 cafétérias.

Pour ce faire, la Commission scolaire a fait appel au Centre international de référence sur le cycle de vie des produits procédés et services (CIRAIG) de Polytechnique Montréal. Leurs recommandations sont venues compléter l’analyse de notre équipe des services alimentaires réalisée en collaboration avec la Ville de Montréal.

Les conclusions suivantes viendront guider notre action :

  • Le choix le plus écologique demeure la vaisselle réutilisable (vaisselle lavable en porcelaine) et ce, nonobstant l’utilisation de l’eau, du savon, de l’équipement et de la main-d’œuvre. Actuellement, sept cafétérias de la CSDM possèdent les installations nécessaires pour cette approche : Jeanne-Mance, Marguerite-de-Lajemmerais, Sophie-Barat, Père-Marquette, La Voie, La Dauversière et le centre administratif.
  • La vaisselle compostable représente la seconde option la plus écologique, mais à certaines conditions. D’ailleurs, un projet pilote se déroulera dans quatre écoles : Maisonneuve, Le Plateau, Pierre-Dupuy et Joseph-François-Perrault. Ce projet se limite à ces seules écoles puisque la Ville de Montréal est à développer une cueillette sélective et n’offre malheureusement pas suffisamment de collectes pour le moment.
  • La réalité est que la vaisselle compostable, si elle n’est pas traitée dans un centre pour les matières compostables, a un impact environnemental global plus néfaste que la vaisselle jetable, comme la styromousse.
  • Ainsi, nos 23 autres cafétérias utiliseront la styromousse d’ici à ce que nous étendions l’utilisation de la vaisselle réutilisable dans d’autres écoles et que la Ville développe davantage sa collecte de matières compostables.