Commission scolaire de Montréal

Historique de la CSDM

170 ans… au service des Montréalais!
La Commission scolaire de Montréal (CSDM) a été fondée en 1846 et portait alors le nom de la Commission des écoles catholiques de Montréal (CÉCM). Elle a d’abord offert des services éducatifs en français et en anglais jusqu’au 1er juillet 1998, date à laquelle elle est devenue une commission scolaire francophone linguistique plutôt que confessionnelle. Son évolution a suivi celle du Québec et continue de marquer celle de Montréal.

Un chef de file en éducation
Dans l’Histoire de la Commission des écoles catholiques de Montréal, l’auteur et professeur d’histoire de l’UQAM, Robert Gagnon, dresse ce bilan de cette grande institution montréalaise : « La CÉCM a toujours été une commission à l’avant-garde dans plusieurs domaines… Au milieu du XXe siècle, elle a commencé à recruter des dizaines de spécialistes (conseillers d’orientation, conseillers pédagogiques, psychologues, etc.)… Aujourd’hui, la formation professionnelle, l’enseignement des langues d’origines, l’éducation des adultes et la francisation des immigrants constituent des domaines où la Commission sort des sentiers battus… Qu’il s’agisse de la démocratisation de l’enseignement, de l’émergence d’idées nouvelles, des inégalités socio-économiques entre les hommes et les femmes, la CÉCM a été au cœur des débats qui ont façonné le Québec contemporain. »

Parmi les innovations marquantes de son histoire

  • 1872 : Lancement de l’Académie commerciale de Montréal, l’une des premières écoles d’enseignement commercial et industriel en Amérique du Nord.
  • 1874 : La CÉCM est la fondatrice de l’École polytechnique de Montréal. Elle ouvre ses portes en janvier pour voir à la formation d’ingénieurs canadiens-français.
  • 1914 : Ouverture de la première maternelle à l’école Gédéon-Ouimet. On veut favoriser le passage de la famille à l’école.
  • 1931 : Création de classes spéciales pour les élèves handicapés. En 1935, on compte déjà 33 classes.
  • 1966 : Accès à des cours répondant aux besoins des adultes. Les programmes conçus par la CÉCM seront utilisés par 30 commissions scolaires du Québec. En 1968-1969, 46 000 personnes sont inscrites.
  • 1994 : Fondation de l’École des métiers de l’aérospatiale de Montréal, un secteur économique majeur pour Montréal et le Québec.

La CSDM au coeur de l’histoire de l’éducation au Québec : un héritage.