Commission scolaire de Montréal

Situation des enfants demandeurs d’asile aux États-Unis

20 juin, 2018

Les élus canadiens sont interpellés

En cette Journée mondiale des réfugiés, la présidente de la Commission scolaire de Montréal (CSDM), Catherine Harel Bourdon, Geneviève Paul, directrice générale d’Amnistie internationale Canada francophone, et Stephan Reichhold, directeur de la Table de concertation des organismes au service des personnes réfugiées et immigrantes, interpellent les élus fédéraux au sujet de la situation des enfants demandeurs d’asile aux États-Unis.

Le silence des élus canadiens face à la situation qui se vit au sud de notre frontière est préoccupant. « Les images que nous recevons soulèvent l’indignation. Nous voyons quotidiennement dans nos écoles où nous accueillons des enfants réfugiés combien il est important de bien s’occuper d’eux et de leurs parents. Nous croyons que l’attention à accorder aux enfants et à leur relation avec leurs parents est un élément fondamental de toute civilisation. Le fait que nombre d’États aient signé une convention internationale sur le droit des enfants confirme qu’ils partagent cette valeur universelle », affirme Catherine Harel Bourdon ajoutant qu’il ne faut pas abandonner ces enfants et leurs parents.

« La politique des États-Unis de séparer les enfants de leurs parents n’est rien de moins qu’une forme de torture, affirme Geneviève Paul. Le gouvernement fédéral doit faire pression sur l’administration américaine pour que cesse immédiatement cette pratique illégale, criminelle et inutile ».

« Les organismes de défense des personnes réfugiées et immigrantes sont révoltés par le traitement inhumain infligé par les autorités américaines à des enfants réfugiés. Aucun enfant sur la terre ne devrait être traité de la sorte, déclare Stephan Reichhold. Nous appelons nos gouvernements à lever la voix contre ces pratiques barbares, indignes d’un pays démocratique ».

Rappelons qu’avec ses 191 établissements et près de 17 000 employés, la Commission scolaire de Montréal est le plus grand réseau d’écoles publiques du Québec.  Entre  autres  responsabilités, elle  organise  les  services éducatifs  pour 113 000 élèves, elle gère les ressources humaines, financières et matérielles, elle coordonne le transport scolaire, les services de garde et les relations avec la communauté.