Commission scolaire de Montréal

Semaine de l’école publique : la force de notre réseau d’écoles secondaires

12 octobre, 2018

Catherine Harel Bourdon, présidente, et Robert Gendron directeur général, en compagnie d’élèves de l’école Chomedey-De Maisonneuve.

La Commission scolaire de Montréal (CSDM) profite de la Semaine de l’école publique pour souligner à quel point ses écoles sont de véritables microcosmes de notre société.

En cette période d’inscription pour les écoles secondaires, il est important de rappeler que nos écoles foisonnent de projets. Les élèves sont soutenus par l’ensemble des acteurs scolaires, familiaux et communautaires pour mener à bien ces projets. Des mesures et des moyens sont mis en place pour répondre à leurs besoins et favoriser leur réussite.

Au cours de la dernière année, plusieurs réussites méritent d’être soulignées, comme les succès remportés lors de compétitions de robotique pour les élèves de Jeanne-Mance, Saint-Henri et Chomedey-De Maisonneuve; et celle de l’école Honoré-Mercier finaliste dans la catégorie mérite du français au travail, dans le commerce et dans les technologies de l’information, pour l’organisation d’activités de célébration du français auprès des élèves pendant la Semaine du français.

Une offre variée

En plus de la formation régulière, les écoles secondaires offrent une grande variété de programmes : sports, éducation internationale, arts, langues, sciences, etc. La force de l’école publique est d’offrir des programmes qui engagent et motivent les élèves. D’ailleurs, c’est souvent au secondaire que les élèves choisissent leur orientation de carrière.

« Nos adolescents développent un fort sentiment d’appartenance à leur école qui devient pratiquement une seconde maison. Les gens qui y oeuvrent sont engagés dans leur mission qui dépasse le simple rôle d’éducateur. Nous faisons place à la créativité tous les jours afin que chaque élève trouve sa place dans son école », mentionne Catherine Harel Bourdon, présidente de la CSDM.

Journée mondiale des enseignants

Soulignons que la Journée mondiale des enseignants avait lieu le 5 octobre en plein cœur de cette Semaine pour l’école publique. Décrétée en 1994 par l’UNESCO, cette journée est une invitation à rendre un vibrant hommage à ces femmes et à ces hommes qui consacrent leur vie à l’éducation de nos enfants. Complices privilégiés de chaque élève, ils ont le rôle essentiel de transmettre non seulement le savoir, mais de soutenir à la fois leurs rêves et leurs espoirs.

Rappelons qu’avec ses 191 établissements et près de 17 000 employés, la Commission scolaire de Montréal est le plus grand réseau d’écoles publiques du Québec.  Entre  autres  responsabilités, elle  organise  les  services éducatifs  pour 113 000 élèves, elle gère les ressources humaines, financières et matérielles, elle coordonne le transport scolaire, les services de garde et les relations avec la communauté.