Commission scolaire de Montréal

Plomb dans l’eau : la CSDM procédera à des tests

11 octobre, 2019

La Commission scolaire de Montréal (CSDM) a reçu des informations du ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur du Québec demandant de procéder à des analyses d’eau dans chacun de ses établissements scolaires.

D’ici le 18 octobre, la CSDM recevra de la Direction générale des infrastructures du Québec les outils et les méthodes pour effectuer les contrôles demandés.

À la suite de ces tests, si les résultats sont insatisfaisants, les fontaines identifiées seront condamnées et des solutions alternatives temporaires seront mises en place. Une expertise sera menée afin de déterminer la source du problème pour chaque cas (fontaines d’eau, plomberie, canalisation de la municipalité, etc.). Des travaux correctifs seront effectués si nécessaires.

« Il est clair que nous prenons cette situation au sérieux. Pour ces étapes, nous demandons au gouvernement du Québec de nous financer en totalité. Malheureusement, nous ne pouvons commencer les expertises avant de recevoir les outils et les méthodes exigés par le ministère. Ce dernier nous a avisés qu’il nous les fournirait d’ici le 18 octobre », mentionne Catherine Harel Bourdon, présidente de la CSDM.

Rappelons qu’avec ses 191 établissements et près de 17 000 employés, la Commission scolaire de Montréal est le plus grand réseau d’écoles publiques du Québec. Entre autres responsabilités, elle organise les services éducatifs pour 114 000 élèves, elle gère les ressources humaines, financières et matérielles, elle coordonne le transport scolaire, les services de garde et les relations avec la communauté.