Commission scolaire de Montréal

Une école pour Griffintown

14 novembre, 2019

Le quartier Griffintown va s’enrichir d’une école primaire. Le projet mixte qui permettra la construction de cette nouvelle école a été élaboré au terme d’un processus inédit de collaboration et de concertation entre la Commission scolaire de Montréal (CSDM), l’entreprise d’économie sociale Bâtir son quartier, la Ville de Montréal et l’arrondissement du Sud-Ouest.

À la suite d’un appel d’intérêt lancé par la CSDM, Bâtir son quartier a soumis une proposition de projet mixte d’école et de logements communautaires qui a été retenue par la CSDM. Ce projet ambitieux et novateur est une première à Montréal. Le projet verra le jour sur un terrain de la rue des Bassins appartenant à la Ville de Montréal.

« C’est une excellente nouvelle pour Griffintown, ses résidents et les familles qui ont l’intention de s’y installer, a mentionné Catherine Harel Bourdon, présidente de la CSDM. L’ensemble des parties prenantes a collaboré de manière exemplaire afin de répondre aux besoins manifestés par la population, tout en proposant une démarche novatrice et consensuelle en termes de développement urbain. »

La CSDM offrira donc la possibilité aux élèves du secteur de fréquenter une école publique à proximité de leur domicile, au sein de leur quartier. Les enfants auront la chance de se rendre à pied à l’école, encourageant ainsi les saines habitudes de vie.

« La construction d’une école primaire dans Griffintown constitue une excellente nouvelle pour les familles qui ont choisi de s’établir dans le quartier. Notre administration cherche sans cesse à mettre en valeur et à accroître la mixité à Montréal. Cela passe notamment par l’aménagement de quartiers complets, au sein desquels la population a accès à tous les services dont elle a besoin au quotidien incluant, évidemment, des écoles. Ce projet mixte est un bel exemple des solutions innovantes qui peuvent être mises en place pour faire de Montréal une ville plus inclusive qui répond réellement aux besoins de sa population », a déclaré la mairesse de Montréal, Valérie Plante.

« Nous nous réjouissons de constater qu’un projet d’école unique et innovant s’implantera dans le quartier. Cette école est attendue depuis de nombreuses années par les résidents et les familles de Griffintown. Elle vient compléter à merveille le secteur des Bassins du Havre, où l’on retrouve une grande coopérative familiale et des garderies. D’autres logements communautaires pour familles et pour aînés ainsi que des CPE viendront bientôt bonifier ce milieu de vie moderne et agréable », a souligné Benoit Dorais, président du comité exécutif de la Ville de Montréal et maire de l’arrondissement du Sud-Ouest.

Ce projet se présente comme particulièrement innovant en termes de mutualisation des espaces. L’implantation de cette école fait écho à une vision audacieuse de développement urbain qui profite d’une localisation optimale face au Parc du Bassin-à-Gravier et au canal de Lachine.

« C’est un projet unique, ouvert sur la communauté qui offre une mixité de fonctions. Nous sommes fiers de cette initiative qui traduit bien notre vision d’un milieu de vie dynamique et solidaire », a souligné Edith Cyr, directrice générale de Bâtir son quartier.

« Je suis vraiment heureuse que ce soit un organisme bien implanté dans le Sud-Ouest, Bâtir son quartier, qui ait le mandat de réaliser ce projet tant attendu. C’est un projet exemplaire qui permettra de maximiser l’utilisation d’infrastructures publiques neuves, de qualité au bénéfice des familles de Griffintown », a déclaré la commissaire scolaire de la circonscription Sud-Ouest, Violaine Cousineau.

Selon les données disponibles établies en fonction du ratio de 2016, le secteur comptait 218 enfants âgés de 0 à 4 ans pour 5 500 unités d’habitations. Au terme des constructions totalisant environ 13 500 nouvelles habitations, ce chiffre pourrait grimper à 535 enfants de 0 à 4 ans.

La concrétisation du projet a été rendue possible par l’octroi d’un financement par le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur.

Rappelons qu’avec ses 191 établissements et près de 17 000 employés, la Commission scolaire de Montréal est le plus grand réseau d’écoles publiques du Québec.  Entre autres responsabilités, elle organise les services éducatifs pour 114 000 élèves, elle gère les ressources humaines, financières et matérielles, elle coordonne le transport scolaire, les services de garde et les relations avec la communauté.