Commission scolaire de Montréal

Deux résolutions du Conseil des commissaires

26 septembre, 2018

Plus de brigadiers scolaires et révision des critères de sélection pour les volets particuliers

Le Conseil des commissaires a adopté ce soir deux résolutions importantes : la première concerne la demande d’augmentation du nombre de brigadiers scolaires, l’autre la révision des critères de sélection pour les volets particuliers.

Pour davantage de brigadiers scolaires

Faisant état de la nécessité d’augmenter le nombre de brigadiers scolaires, le Conseil des commissaires a donné à la présidente le mandat de signifier sa volonté de s’associer à la Ville de Montréal et à son service de police (SPVM) dans une démarche de promotion de la sécurité autour des écoles.

Les commissaires demandent également à la direction générale de la Commission scolaire de Montréal (CSDM) de rédiger, en collaboration avec le Comité de parents, un mémoire sur l’importance des brigadiers scolaires et la pertinence d’en augmenter le nombre.

« Nous constatons, depuis 10 ans, une augmentation de près de 10 000 élèves. Plus d’une trentaine d’écoles ont été construites ou agrandies durant cette même période. Malgré cela, le nombre de brigadiers aux traverses sécurisées est de 521 pour le territoire du SPVM, le même depuis plus de 15 ans », fait remarquer Marie-José Mastromonaco, commissaire scolaire de Notre-Dame-de-Grâce-Westmount et vice- présidente de la CSDM.

Révision des critères de sélection

À la suite de la recommandation du comité de vigie sur la Politique d’admission, le Conseil des commissaires a décidé d’approuver, pour une année seulement au lieu des trois ans habituels, les critères de sélection des élèves pour les écoles de quartier offrant un volet particulier et les écoles établies aux fins d’un projet particulier. Les critères approuvés aujourd’hui seront donc appliqués pour l’année 2019-2020. Beaucoup de travail a été déjà été effectué par les écoles, mais la concertation avec les milieux doit se poursuivre au cours de la prochaine année. L’objectif est que tous ces établissements aient, d’ici l’année scolaire 2020-2021, des critères de sélection conformes aux principes d’équité et d’inclusion adoptés par la CSDM.

Rappelons qu’avec ses 191 établissements et près de 17 000 employés, la Commission scolaire de Montréal est le plus grand réseau d’écoles publiques du Québec. Entre autres responsabilités, elle organise les services éducatifs pour 113 000 élèves, elle gère les ressources humaines, financières et matérielles, elle coordonne le transport scolaire, les services de garde et les relations avec la communauté.