Commission scolaire de Montréal

La CSDM revendique plus d’espace pour ses élèves

30 août, 2018

Le Conseil des commissaires a adopté, à sa première séance de l’année scolaire 2018-2019, une résolution concernant 17 projets d’agrandissement et de construction d’écoles primaires et secondaires. Ces demandes représentent nos besoins à long terme et seront acheminées au ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur (MEES).

Chaque année, depuis huit ans, la CSDM fait part de ses besoins d’agrandissement et de construction d’écoles au MEES afin d’accueillir un nombre d’élèves toujours en croissance sur son territoire. Ces demandes tiennent compte des statistiques démographiques et de la réalité des milieux.

« Le Ministère nous accorde entre 50 et 60 M$ par année pour agrandir ou construire des écoles. Toutefois, ce montant ne suffit plus à combler nos besoins. Il faut doubler ces investissements annuels. La pression est de plus en plus forte sur tout notre territoire. Nous souhaitons également que le Ministère adopte dorénavant un plan et un financement sur cinq ans concernant les infrastructures scolaires », fait remarquer Catherine Harel Bourdon, présidente de la CSDM.

Cette résolution prévoit également 14 projets particuliers, entre autres la planification de construction de nouvelles écoles associée à des développements immobiliers. On y trouve aussi d’autres projets nécessaires à la poursuite de notre mission dans nos établissements primaires, secondaires et pour les adultes.

Rappelons qu’avec ses 191 établissements et près de 17 000 employés, la Commission scolaire de Montréal est le plus grand réseau d’écoles publiques du Québec.  Entre  autres  responsabilités, elle  organise  les  services éducatifs  pour 113 000 élèves, elle gère les ressources humaines, financières et matérielles, elle coordonne le transport scolaire, les services de garde et les relations avec la communauté.