Commission scolaire de Montréal

La CSDM procède à des tests sur le plomb

15 novembre, 2019

Des tests sur la qualité de l’eau dans une école de la Commission scolaire de Montréal (CSDM) révèlent que des points d’eau sont non conformes aux exigences prescrites par la nouvelle Procédure visant à mesurer les concentrations de plomb dans l’eau potable des écoles du Québec du gouvernement du Québec, un taux de plomb supérieur à 5 microgrammes par litre ayant été observé.

Les points d’eau non conformes ont été condamnés de même que tous les autres de l’école Marc-Favreau de façon préventive. Des analyses rigoureuses seront menées et des correctifs seront apportés. Les parents et les membres du personnel de l’école ont été avisés de ces procédures qui seront entreprises au cours des prochains jours.

De façon exceptionnelle, des bouteilles d’eau sont distribuées aux élèves. La semaine prochaine, l’école sera alimentée par des contenants réutilisables. Les élèves ont été invités à apporter leur bouteille réutilisable.

Toutes les mesures sont prises pour que les interventions soient effectuées de manière sécuritaire. Et la CSDM travaille en étroite collaboration avec la Direction régionale de santé publique de Montréal. D’ailleurs, les tests se poursuivent dans l’ensemble de nos écoles.

Rappelons qu’avec ses 191 établissements et près de 17 000 employés, la Commission scolaire de Montréal est le plus grand réseau d’écoles publiques du Québec.  Entre autres responsabilités, elle organise les services éducatifs pour 114 000 élèves, elle gère les ressources humaines, financières et matérielles, elle coordonne le transport scolaire, les services de garde et les relations avec la communauté.