Commission scolaire de Montréal

100 ans pour l’école Saint-Jean-Baptiste-de-la-Salle

24 mai, 2019

La Commission scolaire de Montréal (CSDM) souligne aujourd’hui le centenaire de l’école primaire Saint-Jean-Baptiste-de-la-Salle, située au 2355, boulevard Pie IX.

Alors qu’elle accueillait 533 élèves à son ouverture en 1918, on en dénombrait environ 600 au courant des années 1960, suivant le boom démographique de l’après-guerre. L’école accueille aujourd’hui 329 élèves, avec des classes beaucoup moins bondées qu’à l’époque. Saint-Jean-Baptiste-de-la-Salle reflète ainsi l’évolution de la population du quartier Hochelaga-Maisonneuve.

« Il est important de prendre le temps d’apprécier notre patrimoine architectural qui témoigne du riche héritage de notre commission scolaire. Nous consacrons d’ailleurs beaucoup d’efforts et d’investissements à l’entretien et à l’amélioration de nos écoles », mentionne Diane Beaudet, commissaire scolaire du quartier Hochelaga-Maisonneuve et vice-présidente du comité exécutif de la CSDM.

L’événement réunit plusieurs invités, dont Claudine Deom, professeure, École d’architecture, Université de Montréal, coordonnatrice, maîtrise en Aménagement, option Conservation du patrimoine bâti. Pour l’occasion, le père de Mme Déom, Richard Déom, qui a fréquenté l’école de 1942 à 1951, a témoigné de ses souvenirs.

Afin de commémorer ces 100 ans, un chêne a été planté sur le terrain de l’école et l’œuvre d’art publique Jussi a été officiellement dévoilée en présence de la sculpteure Andrée Pagé.

Historique

  • Direction : Frères de l’instruction chrétienne (FIC).
  • 24 février 1915. Achat des terrains par la Municipalité scolaire de Maisonneuve.
  • Annexion de la Commission scolaire de Maisonneuve par la Commission des écoles catholiques de Montréal (CÉCM).
  • 5 juin 1917. Plan et devis approuvés par le Bureau central de la CÉCM. L’architecte est Charles-Aimé Reeves.
  • 6 juillet 1917, contrat signé pour la construction de l’école J. Adolpha Durocher au montant de 165 150 $ (prix fixe de soumission).
  • Mai 1918, fin des travaux de construction de l’école.
  • 15 juin 1931, fin des travaux d’agrandissement de l’école et d’une résidence (attenante) au montant de 84 100 $. L’architecte est Charles-Aimé Reeves.

Rappelons qu’avec ses 191 établissements et près de 17 000 employés, la Commission scolaire de Montréal est le plus grand réseau d’écoles publiques du Québec.  Entre  autres  responsabilités, elle  organise  les  services éducatifs  pour 114 000 élèves, elle gère les ressources humaines, financières et matérielles, elle coordonne le transport scolaire, les services de garde et les relations avec la communauté.